http://notredamedelatrinite.fr/sitemap.xml.gz

Padre Pio


11. Assise - San G.R. 09 050

Guérison et chemin de Foi

 Notre époque voit fleurir bien des médecines et autres propositions visant le soulagement de nos misères physiques et morales. Mais comment s’y reconnaître et surtout ne pas espérer et être induit en erreur par tant de propositions alléchantes mais qui pourront se révéler décevantes parce que mal ou insuffisamment orientées. 

L’Eglise ne craint pas de croire au miracle, mais invite davantage à la conversion qui peut être source de guérison jusque dans notre corps. A moins qu’un chemin de guérison soit chemin de conversion. L’article paru sur le site de la Fraternité Saint Pio cherche à répondre à la question de fond que posent miracles et guérisons.




1. 3601613-m

Padre Pio, serviteur de la Croix glorieuse


Celui qui porta cinquante années les plaies de Jésus dans son cœur et dans son corps a bien des choses à nous apprendre sur le mystère de la souffrance. Si notre devoir de chrétien, ou tout simplement d’homme de bonne volonté, est de soulager la souffrance de nos frères, force est de constater que quels que soient les immenses progrès de la médecine le mal et la souffrance perdurent. 

La souffrance en elle-même est absurde. Le Christ ne l’a pas expliquée. Il s’est immergé dans les souffrances des hommes pour les soulager et les transfiguer dans l’attente de la plénitude de la résurrection, où il n’y aura plus ni larmes, ni deuils.

 A la suite du Christ Padre Pio nous enseigne le «  secret de la souffrance »  quand elle est assumée en Jésus. Ce qui a faire dire à Paul Claudel : « Puissante est la souffrance quand elle est aussi volontaire que le péché. » 

L’article paru dans la Revue La Nef et publié sur le site de la Fraternité Saint Pio présente la vie et l’âme de ce grand saint qui fut le premier prêtre stigmatisé de l’histoire.

© Fr. Jean-Dominique 2017